Only 4 Us

Le repaire virtuel.
 
AccueilPortailMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la presse

Aller en bas 
AuteurMessage
Bruno
m4d
m4d
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 29
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: la presse   Mer 28 Mai - 17:48

Alors qu'il va lancer les États généraux de la presse « à l'automne », le président de la République Nicolas Sarkozy, s'est exprimé, mardi sur RTL, à propos du « considérable problème » que représente l'Internet pour la presse traditionnelle.

« La démocratie ne peut pas fonctionner avec une presse en permanence au bord du précipice », a-t-il expliqué en évoquant un problème « capitalistique. (...) Comment voulez-vous que les gens achètent leurs journaux en kiosque s'il est gratuit sur Internet, s'est-il interrogé. Il y a un problème de diversification, un problème de seuil. Ce n'est pas sain que le journal soit gratuit, a-t-il lancé (...) sur Internet il y a peut-être plus de lecteurs, mais pas plus de recettes », évoquant ainsi le marché restreint de la publicité.

Il souhaite donc, « pour rétablir un minimum de viabilité pour la presse », rassembler les acteurs du secteur pour essayer de « trouver des solutions ». Car pour lui, « Il y a un gigantesque problème de distribution. Il faut donc aider la presse écrite à faire du portage à domicile, ce qui créera des emplois ... et qui permettra d'avoir son journal tôt le matin », une touche d'ironie?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://m4dn3ss.forum-actif.eu
ludo
approche de l'illumination spirituelle
approche de l'illumination spirituelle
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 29
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: la presse   Ven 30 Mai - 23:01

C'est fou en entendant sa on pourrait presque croire qu'il a une dette envers Lagardaire...

Quelle connerie c'est justement la diversification de la presse qui enrichit l'information, et qui nous permet de mieux la decripter.

J'en conclus tout simplement qu'il panique parcequ'il perd le controle de l'information.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelien
guest
guest
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: la presse   Sam 7 Juin - 12:50

Le Figaro
(et vive la gauche)
En parlant de presse :

INTERVIEW - Exclu du Parti socialiste, le sénateur
du Puy-de-Dôme vient d'adhérer au groupe RDSE (Rassemblement
démocratique social et européen) qui compte désormais 17 membres.





LE FIGARO. Dans quel état d'esprit êtes-vous après votre exclusion du PS?

Michel CHARASSE. Très zen. Pour moi comme pour beaucoup de Français, il y a un
certain temps que le niveau du PS ne dépasse pas celui des trottoirs
municipaux, sujet sur lequel il faut reconnaître que les socialistes
sont très bons!

Qu'entendez-vous par un «certain temps» ?

Le PS s'est étiolé petit à petit jusqu'à la déchirure brutale de l'échec
de Lionel Jospin, en 2002. C'est comme un bassin qui se vide:
contrairement à ce qui se passait sous François Mitterrand, nous ne
parlons plus aux Français pour leur dire la vérité, mais pour distraire
les médias sur des sujets secondaires, des questions de société qui
n'intéressent le plus souvent que les minorités. Vous pensez au pacs?
Oui,
mais pas seulement. Que disons-nous par exemple aux Français, depuis
des années, sur l'avenir des retraites? Aujourd'hui comme en 2003, au
moment de la loi Fillon, nous n'avançons aucune proposition courageuse.
Le gouvernement réforme tout seul, et nous ne savons que dire non.
Avec, parfois, des propositions d'une démagogie effrénée: il se trouve
encore des élus PS pour faire croire à des pauvres gens que nous
reviendrons à 37,5 ans de cotisation! Sur un sujet fondamental qui
angoisse tant les Français, les socialistes se taisent parce que dire
la vérité en face, ce serait se mouiller sur la durée des cotisations,
leur montant, éventuellement le niveau des retraites, sans parler de
l'âge de départ! Vous les voyez, ces frileux, se lancer là-dedans? Oh,
ils ont été courageux sous Rocard et sous Jospin, pour faire le bilan
objectif de la situation des retraites. Mais ils se sont bien gardés
d'annoncer la moindre mesure! Au fond d'elle-même, la direction du PS
est ravie que la droite se tape le sale boulot. Lionel Jospin avait
décidé de n'aborder le sujet qu'une fois élu, de peur, sans doute, que
dire la vérité lui fasse perdre les élections. Eh bien, l'absence de
vérité a réglé l'affaire!

Est-ce aussi la raison de l'échec de Ségolène Royal?

Entre autres. Les Français n'ont jamais su ce qu'elle ferait sur les
retraites! Elle s'est bien gardée d'y réfléchir, et surtout de faire
des propositions. Il faut dire qu'un sujet de cette importance est
difficile à aborder dans le cadre de réunions participatives
Tupperware… Je suis frappé aussi par le silence du PS sur la situation
et sur l'avenir des finances publiques, sécurité sociale et budget de
l'État. Le traité de Maastricht de 1992 nous impose de réduire nos
déficits de 80 à 100 milliards d'euros d'ici à 2012. Il a été négocié
par un président et un gouvernement socialistes, soutenu par une
majorité socialiste et approuvé par référendum par les Français,
appelés par le PS à voter oui! Le gouvernement actuel s'attaque au
problème dans la douleur et sous les lazzis des socialistes, mais que
proposent-ils à la France pour appliquer «leur» traité et pour que
notre pays reste écouté et respecté en Europe?

Pourtant, le PS parle sans cesse des déficits…

Oui,
tous les jours, sans doute pour faire sérieux et responsable. Mais
quant aux solutions, c'est autre chose. Faut-il des impôts et/ou des
cotisations sociales supplémentaires? Silence! Des économies
budgétaires et sur les dépenses sociales? Motus! Et quand on les pousse
dans leurs retranchements, ils brandissent le paquet fiscal, qu'ils
proposent d'abroger, ce qu'ils ne feront pas, notamment sur les heures
supplémentaires et les droits de succession. En ajoutant aussitôt
qu'ils redistribueront les 15 milliards ainsi récupérés en pouvoir
d'achat. 2012 attendra! En même temps, ils refusent bec et ongles la
moindre participation des patrimoines au financement de la dépendance.
Autrement dit, ils trouvent tout à fait normal qu'un pauvre type, qui
n'aura jamais de maison ni d'appartement, paie des impôts pour
permettre à un propriétaire de transmettre son bien à ses héritiers
qui, peut-être, ne se sont jamais occupés de lui. C'est peut-être de la
justice socialiste, mais ce n'est pas de la justice sociale! Et je
pourrais citer d'autres exemples: que propose le PS pour compenser la
montée du prix de l'essence, si ce n'est de laisser le pauvre Sarkozy
ramer tout seul?

Le PS va encore vous accuser de sarkozysme…

Même exclu du PS, je reste socialiste. Je le suis depuis 46 ans, donc bien
plus longtemps que beaucoup des adhérents actuels, et pas grâce à une
carte à 20 balles! Je voudrais que ce parti, que j'ai servi toute ma
vie parce qu'à travers lui je voulais servir la France, sorte à son
prochain congrès des propositions sérieuses et courageuses. Qu'il cesse
de se demander s'il est libéral ou pas, participatif ou pas…
Aujourd'hui, quand on prononce le mot «partage» au PS, combien sortent
leur revolver? Notre sociologie n'est plus celle du pays. François
Mitterrand disait que, pour gouverner la France, il faut aimer les
Français. Le nombrilisme quotidien ne me paraît pas être la forme
d'amour que nos concitoyens attendent des socialistes.

Après votre exclusion, dans quel groupe allez-vous siéger au Sénat?

J'ai adhéré mardi au groupe RDSE, où je retrouve mes amis radicaux de
gauche qui, eux, sont de vrais républicains et de vrais laïcs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la presse   

Revenir en haut Aller en bas
 
la presse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Démission JF Daraud, revue de presse.
» Article dans la presse: "Le Jour - Huy Waremme"
» VH dans la presse régionale : Le Progrès (Jura)
» Articles de Presse PBP
» la une de centre presse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Only 4 Us :: politique-
Sauter vers: